Meilleur Ouvrier de France

 


En 1998 soixante huit ébénistes se sont inscrits au concours. Douze ont été en finale à Strasbourg et seulement deux ont obtenu en 2000, le titre " Un des Meilleurs Ouvriers de France ". J'ai reçu mon diplôme au cours d'une cérémonie à la Sorbonne, suivie d'une réception à l'Élysée en présence du Président de la République.

Le sujet proposé était un meuble pour collectionneur. Au total 1300 heures auront été nécessaires pour finaliser ce projet. La moitié étant consacrée à des réalisations de maquettes, fabrications de mécanismes, études ergonomiques, recherches esthétiques…

Le meuble présenté, un secrétaire conçu pour collectionner les minéraux, comprend environ 3000 pièces de bois et autres matériaux. Loupes d'orme et de chêne, citronnier, noyer et palissandre composent le décor extérieur, l'intérieur étant principalement en sycomore, noyer et ébène. Les portes et l'abattant du secrétaire sont fermés par des secrets. Tous les mécanismes sont cachés par le bois.































Le concours " Un des Meilleurs Ouvriers de France " a été créé en 1924. Il est placé sous la tutelle de quatre ministères : éducation nationale, industrie, artisanat et travail.

Le concours se déroule tous les trois ou quatre ans. Les chefs d'œuvres sont présentés au public dans le cadre de L'exposition Nationale du Travail qui clôture ainsi la fin de l'épreuve.

Etre M.O.F. c'est apporter la preuve indiscutable de la plus grande compétence professionnelle, bénéficier de la reconnaissance de ses pairs, faire valoir l'innovation et cultiver les traditions de chaque métier. Le titre consacre l'excellence suprême dans les métiers manuels.